RealNetworks lance le “MaskCheck Kiosk” pour la sécurité des entreprises.

RealNetworks, une entreprise de Seattle spécialisée dans les produits d’intelligence artificielle et de vision par ordinateur, a annoncé le lancement du “MaskCheck Kiosk”. Ce nouveau dispositif vise à assurer la sécurité des entreprises et des bureaux en scannant automatiquement le visage des personnes qui entrent dans l’entreprise et en détectant si elles portent ou non un masque.

Article en anglais

Un nouveau masque antimicrobien à base de nanocouches d’argent et de cuivre inactive le SARS-CoV-2

Un groupe de l’Institut de recherche sur les matériaux, dirigé par Sandra Rodil, a créé un masque antimicrobien avec un matériau enregistré sous le nom de SakCu. Le masque SakCu est composé de trois couches. Les couches extérieure et intérieure sont en coton et la couche centrale est constituée de nanocouches d’argent et de cuivre déposées dans du polypropylène. L’argent et le cuivre ont été utilisés pour leurs propriétés antivirales, antibactériennes et même antifongiques avérées.

Article en anglais

KARMAN s’associe à HeiQ pour lancer un masque jetable de type IIR alimenté par le Viroblock de HeiQ.

 KARMAN, fournisseur français de produits de santé et d’hygiène, s’est associé à HeiQ, pour lancer le masque KARMAN ACTIV’PROTECT. Ce masque jetable de type IIR utilise la technologie textile brevetée HeiQ Viroblock de HeiQ. Cette technologie confère aux textiles des masques KARMAN ACTIV’ PROTECT des propriétés antimicrobiennes et antivirales sûres et permanentes, notamment contre le SRAS-CoV-2.

Article en anglais

Le détaillant thaïlandais HomePro lance des masques faciaux avec la fibre Amicor de TAF

Le détaillant HomePro, basé en Thaïlande, a lancé une nouvelle gamme de masques antimicrobiens jetables fabriqués avec la fibre Amicor, spécialité antimicrobienne de Thai Acrylic Fibre, qui fait partie du groupe Aditya Birla. Les masques sont lancés sous la marque Dexzo et sont disponibles à la fois dans les magasins et sur les plateformes de commerce électronique de HomePro.

Article en anglais

Une entreprise de Baltimore va lancer un détecteur de COVID-19 à domicile en septembre.

Opteev appelle le détecteur de COVID-19 ViraWarn. Il est actuellement commercialisé pour les salles de classe et les entreprises, mais une version domestique sera disponible d’ici la fin de l’année. ViraWarn fonctionne comme un détecteur de fumée. Il surveille l’air intérieur et émet immédiatement une alerte lorsque des particules de coronavirus ou de ses variantes sont détectées.

Des ventilateurs intelligents pour lutter contre la troisième vague :en Inde

L’un des principaux fabricants de ventilateurs en Inde, Max Ventilator, a travaillé discrètement sur deux nouveaux ventilateurs afin de proposer des appareils beaucoup plus avancés et sophistiqués. L’entreprise a récemment lancé un appareil d’oxygénothérapie à haut débit (HFOT) qui non seulement donne près de 100 % de chances de survie, mais entraîne également des coûts de fonctionnement moins élevés qu’un ventilateur traditionnel. En outre, un ventilateur à turbine basé sur une technologie de pointe, appelé WeanX, devrait être lancé à la mi-août.

Des chercheurs de Tulane conçoivent un test sanguin nanotechnologique pour détecter les infections cachées par le COVID-19

Les chercheurs de l’université de Tulane ont mis au point un nouveau type de test sanguin pour détecter ces infections cachées. Ils utilisent des nanoparticules pour détecter les fragments du virus libérés par les cellules infectées, n’importe où dans l’organisme. Comme le test utilise une cible de dépistage qui reste stable dans le sang, il peut détecter le COVID-19 des semaines après l’infection initiale, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Nanotechnology.

Covid-19 : Des étudiants des Émirats arabes unis créent un dispositif pour empêcher la propagation du virus

Cinq élèves d’une école de Dubaï ont créé un dispositif pratique et des matériaux de stérilisation qui peuvent être utilisés sur les poignées de porte d’un établissement afin d’empêcher la propagation de l’épidémie de Covid-19. Leur innovation consiste en un tube de verre entourant la poignée de porte et recouvert d’une enveloppe de dioxyde de titane broyé.

Pourrons-nous faire mieux que des masques à l’avenir ? Cet EPI inspiré des casques se place confortablement sur votre tête et vous offre un air pur à 99,99 %.

L’air que vous respirez est filtré par un filtre HEPA situé à l’arrière, alimenté par un ventilateur qui pousse 99,99 % d’air frais à travers des canaux cachés directement vers votre nez et votre bouche, de sorte que vous ne vous sentez jamais étouffé ou suffoqué. Il crée un environnement respiratoire propre et sûr qui sert d’alternative aux EPI traditionnels, fonctionnant bien pendant la pandémie mais servant également au-delà en vous permettant de respirer de l’air pur dans les villes polluées ou même dans les ateliers poussiéreux où vous porteriez habituellement un masque.

Article en anglais

LG ajoute un micro et des haut-parleurs à son masque purificateur d’air, qui sera lancé le mois prochain.

LG a annoncé une version actualisée de son masque facial high-tech, le LG PuriCare Wearable Air Purifier, terriblement nommé. La société n’a pas annoncé de prix ni de disponibilité à grande échelle, mais elle précise que le PuriCare sera lancé en Thaïlande le mois prochain “et que d’autres marchés suivront une fois qu’ils auront été approuvés par les régulateurs locaux”.

Article en anglais

Le masque ionique piège et tue les agents pathogènes en suspension dans l’air grâce aux rayons UV.

Pour plus de confort, le masque Ionic est fabriqué en silicone de qualité médicale qui s’adapte parfaitement au visage. De plus, le masque est doté d’un ventilateur intégré qui augmente la pression d’air positive pour faciliter la respiration. Les systèmes électroniques, y compris le ventilateur, sont alimentés par des batteries rechargeables ou intégrées à la prise USB.

Article en anglais

Un médecin kenyan invente un masque chirurgical antiviral qui tue les virus par contact

Le médecin, Joseph Nderitu, de l’hôpital national Kenyatta, s’est inspiré des masques de qualité inférieure qui ont saturé le marché lorsque le COVID-19 a frappé le Kenya en mars 2020.
Selon Nderitu, les masques chirurgicaux ordinaires n’étaient que des barrières mécaniques qui filtraient les microbes, mais rien ne permettait de tuer les bactéries ou les virus.

Article en anglais

 

Cosmo Films lance un agent antibactérien pour l’industrie textile

Cosmo Speciality Chemicals, filiale à 100% de Cosmo Films, a lancé Cosmotex AVB, contenant un nouvel agent antiviral et antibactérien efficace contre le Coronavirus humain (229 E, ISO 18184) et adapté à tous les types de textiles, y compris les vêtements, l’ameublement et le linge de lit. Testé par Biotech Testing Services, à Mumbai, Cosmotex AVB tue 99,9 % des agents pathogènes et reste actif contre les agents pathogènes même jusqu’à 50 lavages, tout en maintenant l’environnement hygiénique et sans risque de corps étrangers vivants.

Article en anglais

Kenneth Cole lance un écran facial à la mode, de type lunettes de protection, avec une couverture de sécurité de 180°.

L’écran facial Goggle -Style comprend des lunettes antibuée et une visière transparente intégrées dans un seul et même design. Résistant aux rayures, il bloque plus de 98 % de l’air nocif. La tendance très populaire de l’écran facial de style Goggle sur les marchés mondiaux est maintenant disponible en Inde pour la première fois.

Article en anglais

La lampe Airluna se double d’un purificateur d’air intelligent qui nettoie l’air trois fois plus vite

Décrite comme une lampe qui respire, Airluna utilise la technologie d’oxydation catalytique assistée par plasma (PACO) pour décomposer et détruire les particules dangereuses couramment présentes dans les environnements intérieurs. Contrairement aux filtres traditionnels, la technologie PACO ne contient pas de polluants gazeux mais les transforme en composés inoffensifs.

Article en anglais

Le masque Airhead est de conception modulaire et facile à nettoyer.

Pour faciliter une expérience utilisateur sans stress, le masque est doté de valves intégrées orientées vers l’arrière de chaque côté qui éloignent l’air chaud du visage pendant la respiration. En outre, le masque Airhead peut être rapidement déclipsé à l’avant pour profiter de la brise, boire de l’eau ou prendre une collation. Ce masque de filtration d’air à la pointe de la mode est disponible en plusieurs coloris. Bien que le masque Airhead puisse durer des années, ses filtres doivent être remplacés tous les 30 à 60 jours.

Article en anglais

Arjowiggins lance un traitement de surface antimicrobien

Développée en réponse à la pandémie mondiale, la nouvelle solution antimicrobienne d’Arjowiggins intègre Biomaster, une technologie antimicrobienne à base d’argent, pour inhiber de manière proactive la croissance des microbes nuisibles pendant la durée de vie prévue du produit, ou jusqu’à 10 ans.La solution est ajoutée aux produits en papier pendant la fabrication pour assurer que les particules sont plus concentrées à la surface du papier.

Article en anglais

Le concept de masque facial “Umai” permet de manger et de boire

Le masque facial se porte comme un masque traditionnel, mais il est doté d’un port d’accès dédié à l’avant qui permet d’utiliser une gourde spécialisée. Cela permettra au porteur de boire de l’eau ou des aliments liquides lorsqu’il est sur un vol ou dans un terminal, afin de rester en bonne santé sans avoir à retirer son masque pour manger.

Article en anglais

 

Un fabricant d’EPI développe un écran facial réutilisable pour les organisations NHS

Optec est le résultat d’un programme de R&D de Tecman conçu pour transformer des matériaux bio-sourcés en produits de protection du visage et des yeux destinés aux marchés des soins secondaires, des services sociaux et de la dentisterie. Il offre aux travailleurs cliniques et non cliniques une protection efficace contre les projections et les gouttelettes tout en minimisant l’utilisation de plastique et en privilégiant le confort.

Article en anglais

Percées récentes des matériaux polymères protecteurs antibactériens et antiviraux pendant et après la pandémie de COVID-19 : Applications en matière de revêtements, d’emballages et de textiles

Les nouvelles technologies utilisant des systèmes polymères présentent un grand intérêt. La transmission de virus par des surfaces contaminées conduit à la propagation de maladies infectieuses, les revêtements antimicrobiens sont donc importants à cet égard. En outre, les emballages alimentaires antimicrobiens sont utiles pour prévenir la propagation des micro-organismes pendant le traitement et le transport des aliments. Enfin, les textiles antimicrobiens jouent un rôle efficace. Notre objectif est de fournir une revue des matériaux polymères antimicrobiens préparés pour être utilisés dans les revêtements, les emballages alimentaires et les textiles pendant et après la pandémie de COVID-19.

Article en anglais