Les masques faciaux pourraient-ils s’allumer pour détecter le COVID-19 ?

James Collins, chercheur à l’Institut Wyss, et son groupe ont mis au point un masque facial de diagnostic COVID-19 à activation automatique rapide. Il peut être porté par les patients ou les personnes à domicile qui présentent des symptômes de coronavirus pour signaler rapidement la présence du virus sans qu’il soit nécessaire de procéder à une manipulation manuelle, selon l’université de Harvard.

Article en anglais

En savoir plus