Un “masque intelligent” conçu par une équipe multidisciplinaire d’étudiants de l’URI

En utilisant un capteur de respiration dans le masque, un micro laryngophone et un capteur de température dans l’oreille, le rythme respiratoire, la température du corps et la fréquence de la toux d’un patient peuvent être surveillés sans fil à l’aide d’une application. Un prestataire de soins de santé peut alors utiliser les données pour déterminer le meilleur traitement pour une personne présentant des symptômes du virus.

Article en anglais

En savoir plus