Une entreprise canadienne crée un procédé d’auto-assainissement de l’aluminium

A3 Surfaces, basé à Chicoutimi, au Québec, revendique son procédé en instance de brevet appelé UmanProtek qui limite ou élimine le risque de transmission de maladies virales ou bactériennes dans des dizaines de pièces de quincaillerie en aluminium de tous les jours comme les poignées de porte, les plaques de poussée et les robinets, et même les outils et les accessoires médicaux.

Article en anglais

En savoir plus