Une percée des coronavirus ? La pulvérisation nasale, un “développement significatif” dans la course à l’arrêt du COVID

Les scientifiques ont réalisé des expériences qui ont montré que l’administration du spray nasal une ou deux fois par semaine permettait d’éviter l’infection dans les populations à risque.
La société qui a développé le produit, Ena Respiratory, pourrait être prête à tester le spray, appelé INNA-051, dans le cadre d’essais sur l’homme en moins de quatre mois.

Article en anglais

En savoir plus