Les masques faciaux réutilisables développés par Hong Kong utilisent une technologie récompensée.

Selon la HKRITA, qui a créé ses propres laboratoires pour développer de nouveaux produits textiles, les masques que le gouvernement va distribuer sont faits d’un matériau antimicrobien qui peut filtrer les bioaérosols, une catégorie de particules qui comprend les bactéries, les champignons et les virus.

Article en anglais

En savoir plus